AccessibilitéAidePlan du site
Accéder à votre espace

Vous n'êtes pas connecté

CDG 35Portail de la fonction publique territoriale en ille & vilaine
Accueil> Gérer les RH> Suivre le déroulement des carrières> L'avancement d'échelon

L'avancement d'échelon

Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresenvoyer à un contactimprimer la pagepartager sur LinkedIn

Chaque fonctionnaire (titulaire et stagiaire) appartient à un cadre d’emplois composé d’un ou plusieurs grades, comprenant des échelons. Au cours de sa carrière, le fonctionnaire bénéficie d’avancements d’échelon accordés de plein droit, en fonction de l’ancienneté.

En application de l’article 78 de la loi n°84-53 du 26 janvier 1984, l’avancement d’échelon a lieu de façon continue d’un échelon à l’échelon immédiatement supérieur au sein d’un même grade. Il se traduit par une augmentation du traitement indiciaire, sans modification des fonctions exercées par l’intéressé(e).

Procédure

L’avancement d’échelon est prononcé par l’autorité territoriale et fait l’objet d’un arrêté individuel, sans avis préalable de la Commission Administrative Paritaire.

> Mémento des carrières

> Modèle d’arrêté d’avancement à la durée unique

L’échelon spécial ou à la classe exceptionnelle

Lorsque le statut particulier le prévoit, le dernier échelon d’un grade peut être un échelon spécial, sous réserve d’un taux de promotion fixé par l’assemblée délibérante, en application de l’article 49 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984, ou selon les modalités prévues par le statut particulier. Dans ce cas, l'accès à l'échelon spécial s'effectue, par voie d'inscription à un tableau annuel d'avancement établi par appréciation de la valeur professionnelle et des acquis de l'expérience professionnelle des agents.

Des échelons spéciaux existent dans les grades suivants :

  • Administrateur général
  • Attaché hors classe
  • Ingénieur général (échelon de classe exceptionnelle)
  • Ingénieur hors classe
  • Médecin hors classe
  • Chef de police municipale
  • Brigadier-chef principal de police municipal

L’avancement à l’échelon spécial est prononcé par l’autorité territoriale et fait l’objet d’un arrêté individuel, après avis de la Commission Administrative Paritaire.

> Imprimé de saisine CAP d’avancement à l’échelon spécial

A compter du 1er janvier 2021, la Commission Administrative Paritaire (CAP) n’est plus compétente en matière d’avancement à l’échelon spécial. Désormais, à l’instar des autres modalités d’avancement, les Lignes Directrices de Gestion (LDG) devront préalablement être établies en la matière.

> Modèle d’arrêté d’avancement à l’échelon spécial

> Imprimé de saisine sur les lignes directrices de gestion

Il est à noter que les agents ont la possibilité de choisir un représentant désigné par l'organisation syndicale représentative de leur choix pour les assister dans l'exercice des recours administratifs contre les décisions individuelles défavorables prises au titre d’un avancement à l’échelon spécial. A leur demande, les éléments relatifs à leur situation individuelle au regard de la réglementation en vigueur et des Lignes Directrices de Gestion leur sont communiqués.

haut de page

Village des collectivités territoriales - 1 avenue de Tizé – CS 13600 - 35236 Thorigné-Fouillard cedex

Téléphone : 02 99 23 31 00 – Fax : 02 99 23 38 00

Envoyer à un contact

captcha  

Les champs suivis d'un * sont obligatoires

EnyoyerAnnuler