AccessibilitéAidePlan du site
Accéder à votre espace

Vous n'êtes pas connecté

CDG 35Portail de la fonction publique territoriale en ille & vilaine
Accueil> Les réseaux de la FPT> L'essentiel de la FPT

L'essentiel de la FPT

Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresenvoyer à un contactimprimer la pagepartager sur LinkedIn

En France, les services publics de proximité (affaires scolaires, action sociale, équipements sportifs et culturels, réseaux d'eau et gestion des déchets, aménagements urbain et économique...) sont confiés aux collectivités locales. Pour assurer ces fonctions d'intérêt général, elle ont recours à des agents qui disposent de possibilités attractives de carrière tout en bénéficiant des souplesses de l'autonomie de gestion locale.

Les principes

Depuis 30 ans, les postes permanents des collectivités territoriales sont occupés par des fonctionnaires, même si leur statut diffère de celui des agents de l'État. Les dispositifs de gestion de ce personnel qui relève de la Fonction Publique Territoriale (FPT) résultent principalement d'une réglementation nationale. Toutefois, celle-ci laisse des marges d'adaptation aux élus locaux et l'initiative de la mobilité aux agents.
Comme de petites entreprises publiques, les collectivités peuvent ainsi choisir leurs collaborateurs parmi des lauréats de concours ou des agents candidats à une mutation. Pour les emplois non qualifiés, la titularisation peut intervenir sans concours.

La taille réduite ou assez modeste des administrations territoriales comparées aux ministères permet souvent de suivre des projets depuis leur origine jusqu'à leur réalisation. Les agents sont directement au contact des usagers (les habitants) et des décideurs (les élus).

Les fonctionnaires territoriaux peuvent ainsi s'investir durablement dans la même structure, ou bien effectuer un parcours varié dans les collectivités et établissements publics (petite ou grande commune, département, région, intercommunalité...). Les évolutions professionnelles peuvent se traduire par de nouvelles compétences (changement de métier) et/ou des prises de responsabilités croissantes (évolution de carrière).

Une cohérence en matière de gestion des ressources humaines

L'appartenance à une même fonction publique malgré la multiplicité des collectivités et des métiers ouvre des passerelles et de nombreuses possibilités de formation. Dans chaque département, un Centre de Gestion (CDG) facilite la mise en œuvre homogène du statut de la FPT et propose des services communs dans le domaine des ressources humaines. Spécialiste des questions de personnel, il mutualise des moyens publics locaux à la manière d'une coopérative.

Depuis l'orientation professionnelle et le recrutement, en passant par les concours et la bourse de l'emploi, jusqu'à l'étude des droits à la retraite et l'attention portée aux conditions de travail, le CDG est un centre de ressources pour l'ensemble des acteurs du monde territorial.

Les évolutions

La décentralisation est régulièrement confortée par des transferts de compétences vers les collectivités. De plus, l'État s'inspire de plus en plus des pratiques de gestion des collectivités pour introduire de la souplesse dans ses administrations. Par ailleurs, les enquêtes d'opinion montrent que le Maire est l'élu le mieux identifié et le plus populaire par les citoyens. Tous ces facteurs consolident le service public local et la FPT.

Cependant, les contraintes financières générales limitent les marges de manœuvre des collectivités. Si elles veulent continuer à investir pour le cadre de vie et l'économie locale, elles doivent optimiser leurs services par une gestion rigoureuse. Les agents territoriaux sont ainsi conduits à professionnaliser toujours davantage leurs interventions pour apporter le meilleur service aux usagers au moindre coût.

Pour en savoir plus, consultez les pages :
> L'une des trois fonctions publiques
> L'architecture de la FPT
 

haut de page

Village des collectivités territoriales - 1 avenue de Tizé – CS 13600 - 35236 Thorigné-Fouillard cedex

Téléphone : 02 99 23 31 00 – Fax : 02 99 23 38 00

Envoyer à un contact

captcha  

Les champs suivis d'un * sont obligatoires

EnyoyerAnnuler